logo boiron
echinacee plante boiron homeopathie

L’Échinacée

Héritée de la pharmacopée amérindienne.

Partager sur

L’Échinacée, ou Echinacea angustifolia en Latin, fait partie de ces nombreuses plantes médicinales originellement utilisées par les Amérindiens. Désormais, ce sont les laboratoires pharmaceutiques qui utilisent les bienfaits de la plante entière fraîche et les propriétés de ses racines, qui concentrent les principes actifs majeurs, pour concevoir des solutions de santé.

Echinacée

L’Échinacée, remède traditionnel des Amérindiens

L’Échinacée a d’abord été utilisée comme cicatrisant par les peuples amérindiens des grandes plaines. Ils broyaient la plante fraîche ou mâchonnaient ses racines avant de l’appliquer sur les blessures et les morsures de serpent. Lorsque les colons européens arrivent en Amérique, ils adoptent à leur tour l’Échinacée. Et, à partir de 1800, les médecins américains commencent à l’utiliser et à la prescrire. Au XXème siècle, l’usage de la plante est remplacé par les antibiotiques. Seuls les médecins allemands continuent à l'utiliser. C’est d’ailleurs un des leurs, Gerhard Madaus, qui, en 1938, réalise les premières études scientifiques sur l’Échinacée. Aujourd’hui, les Échinacées sont sans doute les plantes de phytothérapie les plus vendues aux États-Unis pour stimuler les défenses immunitaires.

Où trouve-t-on l'Échinacée ?

L’Échinacée est une plante originaire d’Amérique du Nord. On la rencontre dans les montagnes Rocheuses et les grandes plaines, mais aussi au Missouri et en Alabama. En France, on la croise dans les jardins car elle est très appréciée pour ses qualités ornementales. L’Échinacée appartient aux Astéracées, une grande famille de plantes médicinales anciennement connues sous le nom de Composées. Elle doit son nom au disque central "épineux" de ses fleurs, "echino" signifiant épine en Grec.

Comment reconnaître l'Échinacée ?

L'Échinacée est une plante herbacée de 10 à 60 centimètres de hauteur qui ressemble un peu à une grande marguerite aux capitules pourpres et convexes, plus ou moins foncés et aux fleurs pendantes à la périphérie. Il existe plusieurs espèces d’Échinacées. L’espèce dont nous parlons ici est Echinacea angustifolia à feuilles étriquées.

Fraîche, elle est très appréciée des laboratoires pharmaceutiques qui se servent à la fois de ses racines, qui concentrent les principes actifs majeurs et de la plante entière pour concevoir des solutions de santé. Les Échinacées que nous utilisons chez Boiron sont toujours bios et d’origine française ou européenne.

Echinacée

Quels sont les bienfaits de l’Échinacée ?

Les Échinacées contiennent des dérivés d’acides phénols, tels que l’acide cichorique et l’échinacoside, ainsi que des alkylamides et des polysaccharides. Autant de principes actifs qui sont reconnus pour leur capacité à stimuler l’activité immunitaire de certains globules blancs dont la fonction est de détruire les micro-organismes infectieux.

Plante emblématique de la phytothérapie moderne, l’Échinacée est considérée comme médicinale par la Pharmacopée française. La plante entière fleurie fraîche y est en effet inscrite pour les préparations homéopathiques. Quant à sa racine séchée, elle est inscrite à la Pharmacopée européenne.

Le point de vue de l’OMS

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît l’usage traditionnel de la racine d’Echinacea angustifolia ainsi que des feuilles et fleurs d’E. purpurea "dans le traitement des rhumes et des infections des voies respiratoires supérieures, du fait de leur action immunostimulante", mais également "dans le traitement des infections urinaires" et, pour E. purpurea, "dans l’amélioration de la cicatrisation des plaies et le traitement des inflammations cutanées" (1).

Dr Khalil Taoubi
Rédigé en collaboration avec :
Dr Khalil Taoubi
Docteur en pharmacognosie. Expert botaniste, toxicologiste et Pharmacopée.