logo boiron
actée à grappes

L’Actée à Grappes

Une fois encore, merci les Amérindiens !

Partager sur

L’actée à grappes, dont le nom latin est Cimicifuga racemosa (L.) Nutt. (syn. Actaea racemosa L.) fait partie de ces nombreuses plantes médicinales dont les bienfaits, connus depuis longtemps par les peuples amérindiens, ont ensuite été objectivés par la science occidentale. Et aujourd’hui encore, ses organes souterrains, récoltés en automne, sont utilisés par les laboratoires pharmaceutiques.

actée à grappes

Que de noms pour une seule plante

Actée à grappes, Herbe aux punaises, Racine de squaw, Serpentaire noire… Actaea racemosa L. a de nombreuses appellations. Quant aux Américains, ils la nomment Black snakeroot ou Rattle snakeroot. Snakeroot, littéralement “racine de serpent”, étant un terme qui désigne les plantes utilisées en cas de morsures de serpents. Un des noms latins de l’actée à grappes est Cimicifuga racemosa (L.) Nutt. Cimicifuga provenant des mots latins “cimex”, qui veut dire punaise et de “fugare”, qui veut dire fuite. D’où le nom d’Herbe aux punaises en Français. L’actée à grappes ayant sans doute été utilisée autrefois comme insecticide. Quant à "racemosa”, cela signifie racémeux, en référence à ses fleurs, qui sont regroupées en grappes.

Où pousse Actaea racemosa L. ?

Actaea racemosa L. est une plante native de Caroline du nord, aux États-Unis. On la rencontre sur une grande partie de l’est du continent nord-américain, depuis la Géorgie, au sud, jusque dans la province de l’Ontario, au centre-est du Canada. Actaea racemosa L. s’épanouit sur des terrains frais et humides, dans des endroits ombragés et peu exposés au soleil, comme les bois et les haies. D’ailleurs, elle fait partie de ces plantes qui se développent moins bien si elles sont trop exposées au soleil. Elle préfère également les endroits à l’abri du vent pour protéger ses longues hampes florales. En Europe, elle n’existe pas à l'état naturel mais elle est cultivée par certains jardiniers pour ses qualités ornementales.

actée à grappes

Comment reconnaître l’actée à grappes ?

L’actée à grappes appartient à la famille des Ranunculaceae. C’est une plante herbacée à tige dressée de 1 à 2,50m de hauteur. Ses feuilles sont grandes et reliées aux tiges par des pétioles. Ses fleurs, au parfum désagréable, ont des sépales blancs mesurant 5mm de long mais pas de pétales. Ses étamines, très nombreuses, mesurent 8 à 10mm de long et ont des filets blancs allongés. Ses fruits sont des follicules de 6 à 9mm de long. Quant à ses organes souterrains, ils sont constitués d’un rhizome se présentant en fragments bruns, irréguliers et de dimensions variables. Ce sont ces organes souterrains qui sont récoltés en automne, après maturation des fruits, pour être utilisés en pharmacie.

actée à grappes

Actaea racemosa L. : plante médicinale amérindienne.

Cherokees, Iroquois, Algonquins : de très nombreux peuples amérindiens utilisaient Actaea racemosa L. comme plante médicinale. Ses organes souterrains, en particulier, étaient connus pour pouvoir être efficaces contre les morsures de serpents. La plante, importée en Europe à la fin du XVIème siècle, n’est d’abord cultivée que comme plante ornementale. Puis elle est bientôt recommandée pour ses capacités à stimuler les contractions utérines pendant l’accouchement. Et, en 1749, Carl von Linné, le célèbre naturaliste suédois, ajoute Actaea racemosa L. à sa Materia medica. En 1830 elle est inscrite à la pharmacopée américaine sous le nom de "black snakeroot". Et, à la fin du XIXème siècle, Actaea racemosa L. est introduite en Allemagne où elle devient un médicament de phytothérapie.

Dr Khalil Taoubi
Rédigé en collaboration avec :
Dr Khalil Taoubi
Docteur en pharmacognosie. Expert botaniste, toxicologiste et Pharmacopée.