Comment traiter le rhume avec l'homéopathie ?

ORL
Temps de lecture: 3 min

Partager sur

Le rhume ou rhinopharyngite aigüe est une maladie sans gravité, mais très contagieuse et qui s’accompagne de symptômes gênants. Pour soulager ces maux, on peut avoir recours à différents traitements, dont des solutions homéopathiques, sans risque pour la santé.

Quels sont les symptômes du rhume ?

Le nez qui coule sans arrêt ou qui est parfois complètement congestionné, des éternuements répétés, les fosses nasales qui chatouillent, les yeux qui pleurent et qui piquent, une perte de l’odorat et du goût, voire une légère fièvre inférieure à 38°C : ces symptômes désagréables sont caractéristiques du rhume.

Dans un premier temps, le liquide qui s’écoule est translucide, puis peut devenir plus épais et opaque au bout de quelques jours.

Un rhume dure environ une semaine, il entraîne de la fatigue, une gêne au niveau de la sphère ORL et inévitablement, des mouchages incessants. Rien de grave, mais les journées et les nuits peuvent devenir très longues…

homme qui se mouche

Quelles sont les causes du rhume ?

Les fosses nasales et les sinus sont tapissés d’une muqueuse qui sécrète continuellement un liquide dont le rôle est d’humidifier l’air que nous inspirons, de piéger les poussières et de lutter contre les agents infectieux. Sous l’effet d’un virus, cette muqueuse s’irrite, gonfle et sécrète davantage de liquide.

Résultat : le nez coule ou se bouche !

Comment éviter la contagion ?

Le rhume est très contagieux et peut être causé par des centaines de virus. Il se transmet par contact direct lors des éternuements, c’est-à-dire d’une personne à l’autre, via des gouttelettes de salive ou par les mains ; ou par contact indirect, par l’intermédiaire d’un objet ou d’un effet personnel contaminé.

Heureusement, quelques mesures toutes simples peuvent permettre d’éviter d’attraper un rhume et d’épargner l’entourage :

  • Se laver les mains souvent : avant de préparer les repas et de manger, après avoir éternué ou toussé, après s’être mouché, après être allé aux toilettes, après avoir pris les transports en commun et lorsque l’on arrive chez soi.
  • Se laver les mains efficacement : les frotter avec du savon pendant 30 secondes minimum. Les rincer sous l’eau courante et les sécher avec un linge propre ou à défaut, à l’air libre.  
  • Ne pas se toucher les yeux, la bouche ou le nez, sans s’être lavé les mains avant.
  • Se moucher, tousser, éternuer, cracher dans un mouchoir en papier que l’on jette aussitôt. Ne pas le garder au fond d’une poche ou d’un sac ! A défaut de mouchoir jetable, tousser ou éternuer dans son coude.
  • Pour saluer quelqu’un, éviter de se serrer la main ou d’embrasser.
  • Porter un masque jetable lorsqu’on est au contact de personnes fragiles comme de jeunes enfants, des malades ou des personnes âgées.
  • Aérer régulièrement les pièces de la maison et les bureaux afin de réduire la concentration d’agents indésirables dans l’air.

Quel traitement homéopathique contre le rhume ?

Pour traiter un rhume, les médecins et les pharmaciens homéopathes prennent en compte non seulement la nature et la cause probable du rhume, mais également les conditions météo et les symptômes du patient. Ils conseillent des traitements homéopathiques adaptés au cas par cas :

Lorsque le rhume fait suite à un coup de froid pris par temps sec ou au contraire humide, lorsqu’il s’accompagne d’écoulements clairs, lorsque les sécrétions sont plus épaisses, lorsque le nez est bouché constamment ou juste la nuit...

Chaque prescription est ainsi personnalisée. Et dans tous les cas, les médicaments homéopathiques recommandés sont sans risques pour la santé, sans effets secondaires et compatibles avec d’autres traitements médicamenteux en cours.

En complément, quelques gestes simples pour soulager les symptômes du rhume

  • Humidifier les muqueuses nasales avec du sérum physiologique ;
  • Dormir la tête légèrement surélevée pour faciliter le passage de l'air dans les voies respiratoires ;
  • Boire régulièrement de l’eau ou de la tisane pour limiter la déshydratation ;
  • Ne pas trop se couvrir pour laisser la chaleur du corps s'évacuer ;
  • Éviter les ambiances climatisées qui assèchent l'air ;
  • Aérer régulièrement les pièces de la maison et maintenir une température située autour de 18° C à 20° C ;
  • Ne pas s’exposer à la fumée de tabac car elle favorise les infections respiratoires ;
  • Arrêter de fumer.

(200 virus)

1 - E. Pilly : Maladies infectieuses et Tropicales. 25e édition 2016.

https://www.medisite.fr/le-virus-du-rhume-bientot-eradique.5534470..html

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/infections/virus-respiratoires/rhume