journalistes

Journalistes

candidats

Candidats

Actionnaires et investisseurs

Actionnaires et investisseurs

partenaires

Fournisseurs partenaires

pro- santé

Professionnels de santé

Le Vomiquier ou Strychnos nux vomica : la bonne mauvaise graine

Strychnos nux vomica est connu pour son alcaloïde principal : la strychnine. Un composant très toxique autrefois employé contre les rats et les taupes. Aujourd’hui, Strychnos nux vomica est parfois utilisé en pharmacie, mais toujours à très faibles doses et dans des conditions très strictes.

D’où provient Strychnos nux vomica ?

Strychnos nux vomica est un arbre de la famille des Loganiacées qui peut atteindre 10 à 15 mètres de haut. Aussi appelé vomiquier, il est originaire du sud-est asiatique. On le rencontre au Sri Lanka, en Thaïlande, au sud Vietnam, au Cambodge et en Inde. L’Inde est d’ailleurs le principal producteur mondial de graines de Strychnos nux vomica.

noix vomique mask
nux vomicamask

Comment reconnaître Strychnos nux vomica ?

Parfois épineux, Strychnos nux vomica a des feuilles persistantes et une écorce grisâtre. On le reconnaît également à ses petites fleurs blanches réunies en cyme. Ses fruits sont des baies orangées, de 3 à 6 centimètres de diamètre, qui renferment 2 à 5 graines, noyées dans une pulpe blanche. Récoltées à maturité, elles sont lavées pour être débarrassées de la pulpe, puis séchées au soleil. Ce sont ces graines qui sont utilisées avec précaution en pharmacie.

Que trouve-t-on dans une graine de Strychnos nux vomica ?

Les graines de Strychnos nux vomica, aussi appelées noix vomiques, contiennent deux alcaloïdes : la strychnine et son dérivé, la brucine. La strychnine, qui est très toxique, représente près de la moitié des alcaloïdes totaux contenus dans une graine. Elle était auparavant utilisée en pharmacie à très faible concentration pour ses propriétés stimulantes. Les autres constituants sont une huile grasse, composée de glycérides d'acides oléique et linoléique, ainsi que des terpènes et dérivés.

Attention strychnine !

Les graines de vomiquier mesurent 20 à 25mm de diamètre et sont épaisses de 5mm environ. Elles ne sont pas tout à fait plates, une de leurs faces est légèrement convexe et l'autre légèrement concave. La noix vomique a une teinte variant du gris clair au gris verdâtre et un aspect satiné dû à un duvet soyeux formé de poils serrés. Elles sont inodores mais attention : elles sont très toxiques. D’ailleurs, dans le nom Strychnos nux vomica, nux vomica signifie littéralement noix qui fait vomir.

strychnine nux vomicamask

Le saviez-vous ?

Comme l’a écrit Denis Sergent dans le Journal La Croix, la noix vomique a été utilisée comme poison pour tenter de se débarrasser de la Bête du Gévaudan. “On recourt aussi (…) à des pièges ainsi qu'à l'empoisonnement, en dispersant des cadavres d'animaux bourrés de noix vomique, riche en strychnine.”1 Et avant son interdiction en France en 1999, la strychnine était utilisée pour éliminer les corbeaux et les petits rongeurs.

(1) Denis Sergent – La Bête du Gévaudan, un mythe éternel – Journal La Croix, page 21, 19 juillet 2016

Partager :

Facebook
Linkedin
test@tes.fr