logo boiron

Le Thuya Occidental

Le Thuya occidental : parfait pour les haies de nos jardins mais pas seulement

Partager sur

Aussi connu sous le nom de Cèdre Blanc du Canada, le Thuya occidental n’est pas seulement un des arbres les plus appréciés pour planter des haies. Autrefois utilisé par les Amérindiens comme plante médecine, il a des vertus que l’industrie pharmaceutique, et Boiron en particulier, savent de nos jours transformer en solutions de santé.

Où pousse le Thuya occidental ?

Le Thuya occidental est très répandu au Canada et en Amérique du Nord. On le rencontre quasiment sur tout le continent nord-américain. Il est assez résistant, supporte bien le gel et n'a pas besoin que le sol soit riche pour s’épanouir. D’ailleurs, la plupart du temps, le Thuya occidental pousse seul car il affectionne les endroits où les autres arbres ne peuvent pas le concurrencer, c’est à dire les marécages, les forêts humides et aussi parfois les falaises.

reconnaitre thuya occidental

Comment reconnaître le Thuya occidental ?

Le Thuya occidental est une espèce de conifère de la famille des Cuprecassées. Il est aussi appelé Cèdre Blanc du Canada ou Thuya du Canada. C’est un petit arbre qui atteint généralement une vingtaine de mètres de haut et dont le tronc mesure 40cm de diamètre. Son écorce est brun rouge. Ses branches sont étalées et pendantes. Son feuillage est fait de rameaux couverts de petites feuilles persistantes, écailleuses et imbriquées sur 4 rangs, qui sont vert foncé sur la face supérieure et vert jaunâtre sur la face inférieure. Quant à son fruit, c’est un cône ovoïde lisse mesurant 8 à 12mm de long sur 4 à 5mm de large.

Un arbre cultivé pour ses nombreux atouts

Le bois du Thuya occidental a de nombreuses qualités. Il est très peu putrescible, donc il est souvent utilisé pour fabriquer des clôtures et des bardeaux extérieurs. Sa légèreté en fait un bois parfait pour réaliser des planches de décoration murales. C’est également un excellent antimite naturel car il est assez odorant. Et comme il est facilement inflammable, il sert aussi de bois d’allumage. Mais le Thuya occidental est surtout connu comme l’arbre d’ornement par excellence pour planter des haies dans nos jardins.

thuya occidental

Merci les Amérindiens !

Comme pour la plupart des plantes originaires d’Amérique du Nord, c’est grâce aux Amérindiens qui savaient comment l’utiliser, que le Thuya occidental est adopté par les Européens. En effet, au cours de la deuxième expédition de Jacques Cartier au Canada, durant l’hiver 1535, une épidémie de scorbut frappe l’équipage. Les Amérindiens proposent alors aux Français une plante pour les soigner. Cartier en ramène des spécimens avec lui, mais il faut attendre le XXème siècle pour savoir précisément de quelle variété végétale il s’agit. C’est le botaniste québécois Jacques Rousseau qui détermine que le médicament était composé de feuilles et d’écorce pilées de Thuya, riches en vitamine C.

Le Thuya occidental : plante médicinale, aujourd’hui encore

Ce qui intéresse la science dans le Thuya occidental ce sont ses rameaux. Ceux avec lesquels nous travaillons chez Boiron sont récoltés au printemps en région Auvergne Rhône-Alpes. Ils sont ensuite rapidement transformés pour préserver tous leurs principes actifs. La teinture mère ainsi obtenue contient des tanins, des flavonoïdes et des huiles essentielles, principalement composées de thuyone. Mais attention, utilisée à haute dose, la thuyone est neurotoxique et peut provoquer des diarrhées et des gastro-entérites.