coryzalia solution buvable en récipient unidose

Coryzalia® Solution buvable en récipient unidose

NoticeRCP

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

Vous devez toujours prendre ce médicament en suivant scrupuleusement les informations fournies dans cette notice ou par votre médecin ou votre pharmacien.

  • Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.
  • Adressez-vous à votre pharmacien pour tout conseil ou information.
  • Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.
  • Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien après 7 jours.

Que contient cette notice ?

 

  1. Qu'est-ce que CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose et dans quels cas est-il utilisé ?
  2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose ?
  3. Comment prendre CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose ?
  4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?
  5. Comment conserver CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose ?
  6. Contenu de l’emballage et autres informations.

 

1. QU’EST-CE QUE CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?

CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose est un médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans le traitement symptomatique du rhume et des rhinites.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT D’UTILISER CORYZALIA, solution buvable en récipient unidose ?

N’utilisez jamais CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose :

Chez l’enfant de moins de 6 mois.

Si vous êtes allergique aux substances actives.

Avertissements et précautions

  • Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose.
  • Ne pas administrer dans le nez, l’œil ou l’oreille.
  • Ne pas injecter.

Consultez un médecin si les symptômes persistent au-delà de 7 jours ou s’aggravent ou en cas

  • d’apparition des symptômes suivants :
  • en cas de fièvre élevée (supérieure à 38,5°C)
  • difficultés à respirer
  • douleur ou écoulement de l’oreille
  • en cas de sécrétions purulentes de l’œil
  • gonflement de la paupière
  • troubles digestifs (difficultés d’alimentation, vomissements, diarrhées)

Autres médicaments et CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.

CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose avec des aliments et boissons

Ce médicament est à prendre à distance des repas.

Grossesse, allaitement et fertilité

Coryzalia®, solution buvable en récipient unidose peut être utilisé pendant la grossesse et l’allaitement.

3. COMMENT PRENDRE CORYZALIA, SOLUTION BUVABLE EN RECIPIENT UNIDOSE ?

Médicament réservé aux enfants de plus de 6 mois et à l'adulte.

Posologie

Une unidose par prise, 3 à 6 fois par jour.

Mode d’administration

Voie orale.

Se laver les mains avant d’utiliser les unidoses.

Afin d’administrer une solution toujours stérile, utiliser un nouveau récipient unidose lors de chaque utilisation.

1. Ouvrir le sachet aluminium

ouvrir sachet Boiron

2. Détacher un récipient unidose de la barrette

détacher flacon

3. Ouvrir le récipient unidose en tournant l’embout

ouvrir recipient

4. Chez l’enfant, l’administration doit se faire en maintenant l’enfant en position assise. Verser le contenu du récipient unidose dans la bouche en pressant légèrement dessus.  

administration enfant

5. Fermer soigneusement le sachet contenant les autres récipients unidoses en repliant le côté ouvert.

Ne pas conserver un récipient unidose après ouverture. Le récipient unidose doit être jeté après chaque usage.

Fréquence d'administration

Espacer les prises dès amélioration et cesser les prises dès la disparition des symptômes.

Durée du traitement

La durée du traitement ne doit pas dépasser 1 semaine.

Si vous avez pris plus de CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose que vous n’auriez dû

Consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez de prendre CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de prendre.

Si vous arrêtez de prendre CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.signalement-sante.gouv.fr.

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose ?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur la boîte. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois. A utiliser dans les 6 mois après ouverture du sachet.

Avant ouverture du sachet : pas de précautions particulières de conservation.

Après ouverture du sachet : conserver les récipients unidoses non utilisés dans le sachet à une température ne dépassant pas 25°C.

Après ouverture du récipient unidose :

  • Le produit doit être utilisé immédiatement.
  • Jeter le récipient unidose après utilisation.
  • Ne pas le conserver pour une utilisation ultérieure.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose

  • Les substances actives sont :

Allium cepa 3 CH......................200 mg

Belladonna 3 CH.......................200 mg

Gelsemium 3 CH.......................200 mg

Kalium bichromicum 3 CH.........200 mg

Sabadilla 3 CH...........................200 mg

pour un récipient unidose de 1 ml.

  • L’autre composant est : eau purifiée

Qu’est-ce que CORYZALIA®, solution buvable en récipient unidose et contenu de l’emballage extérieur ?

Ce médicament se présente sous la forme d’une solution buvable en récipient unidose. Il est conditionné dans une boîte contenant 10, 15, 20 ou 30 récipients unidoses.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

 

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

BOIRON

2 AVENUE DE L’OUEST LYONNAIS

69510 MESSIMY

FRANCE

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

BOIRON

2 AVENUE DE L’OUEST LYONNAIS

69510 MESSIMY

FRANCE

Fabricant

BOIRON

1 RUE EDOUARD BUFFARD

ZAC DES FRENES

77144 MONTEVRAIN

FRANCE

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

Février 2021

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de l’ANSM (France).

CONSEIL D’ÉDUCATION SANITAIRE  

La rhinopharyngite ou  rhume est une infection bénigne aiguë très fréquente qui affecte la muqueuse nasale (paroi interne du nez). Cette muqueuse sécrète un liquide dont le rôle est d’humidifier en permanence l’air inspiré et de lutter contre les agents infectieux. Lorsque cette muqueuse est irritée, elle gonfle et augmente sa sécrétion habituelle de liquide, de sorte que le nez « est bouché » ou que le nez « coule ». La rhinopharyngite est une maladie virale très contagieuse. Des mesures simples permettent d’en limiter la transmission et d’éviter qu’elle ne s’aggrave.

Quelques conseils pour prévenir la transmission de la rhinopharyngite :

  • lavez-vous les mains fréquemment. à partir de deux ans, apprenez à votre enfant à se laver les mains correctement et fréquemment ;
  • se moucher souvent avec des mouchoirs jetables, se couvrir la bouche quand vous toussez ou éternuez. apprenez à votre enfant, lorsqu'il éternue ou tousse, à se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir jetable. S'il n'a pas de mouchoir, apprenez-lui à se couvrir la bouche et le nez avec sa manche (au niveau du pli du coude) ;
  • humidifier la muqueuse nasale avec des solutions de lavage;
  • il est important de désencombrer le nez de votre bébé et cela dès qu'il paraît être plein de sécrétions. Ce geste est capital avant les repas et le coucher. Le lavage de nez est indolore, même s’il peut se révéler désagréable.
  • la température de vos pièces doit être comprise entre 18 °C et 20 °C pour éviter les atmosphères trop chaudes et sèches, aérer régulièrement les pièces ;
  • éviter de fumer ou de respirer la fumée des autres, n'exposez pas votre enfant à la fumée de tabac qui favorise les infections ORL (otites, laryngite aiguë...) chez les petits.

En cas d’épisodes répétés de rhume, il est recommandé de consulter un médecin, Il peut alors s’agir d’une allergie. Chez les enfants, des épisodes trop fréquents (rhume perpétuel) peuvent sur le long terme entrainer un gonflement  des végétations avec difficultés à respirer (respiration par la bouche) et survenue possible de troubles du sommeil.