soigner sans nuire

Et si l’on acceptait enfin d’envisager toutes les médecines comme complémentaires ? Ca ne serait pas mieux pour votre santé ? Et plus respectueux de votre liberté de vous soigner comme vous l’entendez ?

Lire la suite

Nos principaux médicaments

Ces médicaments, vous en connaisssez beaucoup. Ils font partie du quotidien de toute la famille et vous accompagnent dans tous les petits moments de la vie...

Lire la suite
journalistes

Journalistes

candidats

Candidats

Actionnaires et investisseurs

Actionnaires et investisseurs

partenaires

Fournisseurs partenaires

pro- santé

Professionnels de santé

Comment soulager ses jambes lourdes pendant la grossesse ?

Vous ĂŞtes enceinte et vos jambes sont douloureuses ?

 

Pas d’inquiétude, il s’agit d’un trouble très courant durant la grossesse, que Claire Cornelise, pharmacienne, peut vous aider à soulager.

 

La sensation des jambes lourdes est récurrente lorsque survient la fin de la grossesse. « Enceinte, le volume sanguin augmente, l’utérus prend de la place et appuie sur le système veineux. Il faut compter aussi avec le manque de mobilité, la modification hormonale et la prise de poids », explique Claire Cornelise. Concrètement, chez certaines femmes les veines se dilatent et se fragilisent, tandis que chez d’autres des fourmillements voire des œdèmes apparaissent.

 

Miser sur l’homéopathie

 

L’homéopathie est une solution fiable et sans danger pour soulager durablement les troubles veineux chez la femme enceinte. «Je peux lui conseiller différents médicaments homéopathiques selon s’il s’agit de lutter contre la fragilité des petites veines, prévenir la douleur, diminuer la sensation de jambes lourdes ou réduire les petites ecchymoses et œdèmes. Cette thérapeutique homéopathique sera sans danger pour elle ou pour son bébé.»

Demander une contention veineuse

 

Prescrits par le médecin, les bas, les collants et autres chaussettes de contention sont efficaces, mécaniquement, pour soulager les douleurs veineuses. « Le pharmacien prend les mesures de la cheville, du mollet et de la cuisse, et détermine la taille adaptée à chacune. Pour les collants, le maillage de la taille n’a pas de contention et la coupe est spécifique et extensible pour un confort maximal.

 

Bouger 

 

La grossesse demande aussi de conserver de la mobilité. « Idéalement, une femme enceinte devrait marcher 30 minutes par jour pour activer sa circulation veineuse. Mais le même effet se produit à la piscine : l’eau a un effet massant et rafraîchissant sur les membres inférieurs. Pas besoin de nager des kilomètres, on peut simplement s’asseoir et “pédaler”, ou bien marcher dans l’eau. »

Rechercher la fraîcheur

 

La sensation de lourdeur est aussi liée à celle de chaleur. Privilégier la fraîcheur est essentiel, surtout pendant les périodes estivales, on l’aura compris. « Un jet d’eau fraîche sur les jambes, de bas en haut, matin et soir, soulagera certainement et la douleur et la sensation de pesanteur. » Logiquement, cela implique qu’il faille aussi dire au revoir aux bains chauds et à l’exposition au soleil !

 

Penser aux massages

 

« Après la douche, pour un effet veinotonique, il faudra optimiser le soin en se massant les jambes de bas en haut avec un gel homéopathique à base de plantes. Conservé au frigo, l’effet frais du gel aura un effet encore plus apaisant.» Et si la proéminence du ventre ne permet pas de se pencher en avant, rien n’empêche de mettre le futur papa à contribution !

Jambes lourdes grossesse Boironmask

Prendre de la hauteur

 

Pour oublier ce poids qui appuie sur le bas du ventre et favoriser le retour veineux, on pourra aussi « rehausser le bout du lit en mettant des coussins sous le matelas pour surélever les jambes ».

 

Manger équilibré

 

Si vous avez tendance à faire de la rétention d’eau, mieux vaut vous abstenir de manger trop salé. « Les problèmes de circulation peuvent entraîner une constipation ou des hémorroïdes. Il vaut mieux donc privilégier les légumes et les fibres, et ne pas s’empêcher de boire de l’eau. C’est la qualité et l’équilibre de l’alimentation qui limiteront la rétention. »

 

Préférer le confort

 

Un dernier détail important : oubliez les vêtements ajustés à la taille et aux jambes, vous aurez tout le temps de remettre vos jeans slim après l’accouchement.

 

Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien qui saura vous indiquer le médicament adapté

grossesse

Partager :

Facebook
Linkedin
test@tes.fr
ok

A lire Ă©galement