STODAL® sirop

STODAL® sirop

 

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament.
Elle contient des informations importantes pour votre traitement.
Si vous avez d’autres questions, si vous avez un doute, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.
• Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.
• Si vous avez besoin de plus d'informations et de conseils, adressez-vous à votre pharmacien.
• Si les symptômes s'aggravent ou persistent après 3 jours, consultez un médecin.
• Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si vous ressentez un des effets mentionnés comme étant grave, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Voir rubrique 4.

Dans cette notice :

1- Qu'est-ce que STODAL, sirop et dans quels cas est-il utilisé ?
2- Quelles sont les informations  à connaître avant de prendre STODAL, sirop ?
3- Comment prendre STODAL, sirop ?
4- Quels sont les effets indésirables éventuels ?
5- Comment conserver STODAL, sirop ?
6- Informations supplémentaires

1- QU’EST-CE QUE STODAL, sirop ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ ?

Médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans le traitement de la toux.

2- QUELLES SONT LES INFORMATIONS À CONNAÎTRE AVANT DE PRENDRE STODAL, sirop ?

Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.
Faites attention avec STODAL, sirop :
En raison de la présence de saccharose, ce médicament est déconseillé chez les personnes présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase/isomaltase (maladies héréditaires rares).
Ce médicament contient 1,74% V/V d’éthanol (alcool).
Ce médicament contient du saccharose : en tenir compte dans la ration journalière en cas de régime pauvre en sucre ou de diabète.
Une dose de 5 ml contient 0,069 g d’éthanol et 3,75 g de saccharose.
Une dose de 15 ml contient 0,206 g d’éthanol et 11,25 g de saccharose.
L’utilisation de ce médicament est dangereuse chez les sujets alcooliques et doit être prise en compte chez les femmes enceintes ou allaitant, les enfants et les groupes à haut risque tels que les insuffisants hépatiques ou les épileptiques.
Compte tenu de la présence de PULSATILLA 6 CH dans la formule, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d’otite ou de sinusite, sans avis médical.

Informations importantes concernant certains composants de STODAL, sirop
Excipients à effet notoire
:
saccharose, éthanol.

3- COMMENT PRENDRE STODAL, sirop ?

Voie orale.
Chez l’adulte : 1 dose de 15 ml à l’aide du godet doseur 3 à 5 fois par jour.
Chez l’enfant : 1 dose de 5 ml à l’aide du godet doseur 3 à 5 fois par jour.
La durée du traitement est limitée à une semaine, cependant, l’absence d’amélioration au bout de 3 jours devra amener à consulter un médecin.

4- QUELS SONT LES EFFETS INDÉSIRABLES ÉVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, STODAL, sirop est susceptible d’avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n’y soit pas sujet.
Déclaration des effets secondaires
Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.ansm.sante.fr
En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

5- COMMENT CONSERVER STODAL, sirop ?

Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.
Ne pas utiliser STODAL, sirop après la date de péremption mentionnée sur la boîte.
Conditions de conservation : pas de précautions particulières de conservation.

6- INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

Que contient STODAL, sirop ?

Les substances actives sont :

Pulsatilla 6 CH 0,95 g
Rumex crispus 6 CH 0,95 g
Bryonia 3 CH 0,95 g
Ipeca 3 CH 0,95 g
Spongia tosta 3 CH 0,95 g
Sticta pulmonaria 3 CH. 0,95 g
Antimonium tartaricum 6 CH 0,95 g
Myocarde 6 CH 0,95 g
Coccus cacti 3 CH 0,95 g
Drosera TM 0,95 g
Sirop de Tolu 19,00 g
Sirop de Polygala 19,00 g

Pour 100 g.

Les autres composants sont :
solution de saccharose, caramel, acide benzoïque, éthanol à 96% V/V.

Qu’est ce que STODAL, sirop et contenu de l’emballage extérieur ?
STODAL se présente sous forme de sirop. Il est conditionné dans une boîte contenant un flacon de 200 ml et 1 godet doseur.

Titulaire, exploitant et fabricant :
BOIRON
2 avenue de l’Ouest Lyonnais  69510 Messimy – France

Ce médicament est autorisé dans les États membres de l'Espace Économique Européen sous les noms suivants : STODAL est notamment commercialisé dans les pays suivants :  France, Bulgarie, Espagne, République Tchèque, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne,  Roumanie, République slovaque.

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est septembre 2013.

STODAL® sirop

STODAL, sirop.
COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE : Pulsatilla 6 CH 0,95 g, Rumex crispus 6 CH 0,95 g, Bryonia 3 CH 0,95 g, Ipeca 3 CH 0,95 g, Spongia tosta 3 CH 0,95 g, Sticta pulmonaria 3 CH 0,95 g, Antimonium tartaricum 6 CH 0,95 g, Myocarde 6 CH 0,95 g, Coccus cacti 3 CH 0,95 g, Drosera TM 0,95 g, Sirop de Tolu 19,00 g, Sirop de Polygala 19,00 g pour 100 g de sirop. Excipients à effet notoire : saccharose, éthanol.
FORME PHARMACEUTIQUE
 : Sirop.
DONNEES CLINIQUES :
Indications thérapeutiques
 : Médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans le traitement de la toux.
Posologie et mode d’administration : Voie orale. Adultes : 1 dose de 15 ml à l’aide du godet doseur 3 à 5 fois par jour. Enfants : 1 dose de 5 ml à l’aide du godet doseur 3 à 5 fois par jour. La durée du traitement est limitée à une semaine, cependant, l’absence d’amélioration au bout de 3 jours devra amener à consulter un médecin.
Mises en garde spéciales et précautions d’emploi : Ce médicament contient du saccharose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase/isomaltase (maladies héréditaires rares). Ce médicament contient 1,74% V/V d’éthanol (alcool). Ce médicament contient du saccharose : en tenir compte dans la ration journalière en cas de régime pauvre en sucre ou de diabète. Une  dose de 5 ml contient 0,069 g d’éthanol et 3,75 g de saccharose. Une dose de 15 ml contient 0,206 g d’éthanol et 11,25 g de saccharose. L’utilisation de ce médicament est dangereuse chez les sujets alcooliques et doit être prise en compte chez les femmes enceintes ou allaitant, les enfants et les groupes à haut risque tels que les insuffisants hépatiques ou les épileptiques. Compte tenu de la présence de PULSATILLA 6 CH dans la formule, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d’otite ou de sinusite, sans avis médical.
Effets indésirables :
Déclaration des effets indésirables suspectés : La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.
PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES : Propriétés pharmacodynamiques : Médicament homéopathique.
DONNÉES PHARMACEUTIQUES :
Liste des excipient
s : Solution de saccharose, caramel, acide benzoïque, éthanol à 96% V/V.
Nature et contenu de l'emballage extérieur
 : Boîte contenant 1 flacon de 200 ml (verre) et un godet doseur (PP).
TITULAIRE/EXPLOITANT DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE : BOIRON – 2 avenue de l’Ouest Lyonnais - 69510 Messimy - France.
NUMERO(S) D’IDENTIFICATION ADMINISTRATIVE : VISA 215-1476. CIP 3400931000679. Médicament non soumis à prescription médicale. Non remb. Séc. Soc. Non agréé aux collectivités.
DATE D’AUTORISATION : février 1944.

Retour vers « nos produits »