HOMÉOPTIC®

HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose

Lisez attentivement l’intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament.  Elle contient des informations importantes sur votre traitement.
Si vous avez d’autres questions, si vous avez un doute, demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.
Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire.
Si les symptômes s’aggravent ou persistent après 2 jours de traitement, consultez un médecin.

HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose.

Les substances actives sont :

Euphrasia officinalis 3 DH 1,00 %
Calendula officinalis 3 DH 0,25 %
Magnesia carbonica 5 CH 0,25 %

Pour une dose de 0,4 ml.

Les autres composants sont : chlorure de sodium, eau purifiée.

Titulaire et exploitant :
BOIRON
- 2 avenue de l’Ouest Lyonnais - 69510 Messimy - France

Fabricant :
BOIRON
- ZAC des Frênes - 1, rue Edouard Buffard - 77144 Montévrain - France

1- QU’EST-CE QU’HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISÉ ?

Collyre en récipient unidose sans conservateur. Sachet de 5 unidoses.
HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose est un médicament homéopathique traditionnellement utilisé chez l’adulte et l’enfant à partir d’un an, en cas d’irritation ou de gêne oculaire d’origines diverses (effort visuel soutenu, bain de mer ou de piscine, fatigue oculaire, atmosphère enfumée, …)

2- Quelles sont les informations nécessaires avant de prendre HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose ?

Ne pas donner HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose aux enfants de moins d’un an.
Prendre des précautions particulières avec HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose :
A réserver aux affections mineures, si les symptômes augmentent ou persistent plus de deux jours, consulter un médecin.
Ne pas utiliser :
- lorsque l’irritation s’accompagne de pus (paupières collées le matin au réveil).
- en cas de douleur vive, de choc direct, de blessure.
Consulter alors rapidement un médecin.
Le port de lentilles de contact est déconseillé pendant toute la durée du traitement.
Grossesse et Allaitement
En l’absence de données expérimentales et cliniques et par mesure de précaution, l’utilisation de ce médicament est à éviter pendant la grossesse.
Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.
Prise ou utilisation d’autres médicaments
Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s’il s’agit d’un médicament obtenu sans ordonnance.

3- COMMENT PRENDRE HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose ?

Voie ophtalmique.
- 1 à 2 gouttes dans chaque œil, 2 à 6 fois par jour.
- Cesser le traitement dès la disparition des symptômes.

 

Mode d'emploi Homéoptic

5- Fermer soigneusement le sachet contenant les autres unidoses  en repliant le côté ouvert.

 

Afin d’instiller une solution toujours stérile, utiliser une nouvelle unidose lors de chaque application.
Si vous avez l’impression que l’effet d’HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose est trop fort ou trop faible, consultez votre médecin ou votre pharmacien.
Si vous avez pris plus d’HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose que vous n’auriez dû :
Consultez votre médecin ou votre pharmacien.
Si vous oubliez de prendre HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose :
Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oubliée de prendre.

4- QUELS SONT LES EFFETS INDÉSIRABLES ÉVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose est susceptible d’avoir des effets indésirables.
Déclaration des effets secondaires
Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr
En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur  la sécurité du médicament.

5- COMMENT CONSERVER HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose ?

A conserver à l’abri de la chaleur.
Ne laisser ni à la portée ni à la vue des enfants.
Ne pas utiliser après la date de péremption figurant sur la boîte.

La dernière date à laquelle cette notice a été approuvée est septembre 2013.

HOMÉOPTIC®, collyre en récipient unidose

HOMEOPTIC, collyre en récipient unidose.
COMPOSITION : Euphrasia officinalis 3 DH (1 %), Calendula officinalis 3 DH (0,25 %), Magnesia carbonica 5 CH (0,25 %) pour une dose de 0,4 ml.
FORME PHARMACEUTIQUE : Collyre en récipient unidose de 0,4 ml.
DONNEES CLINIQUES :
Indications thérapeutiques :
Médicament homéopathique traditionnellement utilisé chez l'adulte et l'enfant à partir d’un an, en cas d'irritation ou de gêne oculaire d'origines diverses (effort visuel soutenu, bain de mer ou de piscine, fatigue oculaire, atmosphère enfumée, etc...).
Posologie et mode d’administration : 1 à 2 gouttes dans chaque œil, 2 à 6 fois par jour. Cesser le traitement dès la disparition des symptômes. Ouvrir le sachet. Détacher un flacon unidose de la barrette. Fermer soigneusement le sachet contenant les autres unidoses en repliant le côté ouvert. Ouvrir l'unidose en tournant l'embout. Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut et déposer une goutte de collyre entre la paupière et le globe oculaire (dans le cul-de-sac conjonctival). Contre-indication : Enfant de moins d’un an.
Mises en garde spéciales et précautions particulières d'emploi : A réserver aux affections mineures, si les symptômes augmentent ou persistent plus de deux jours, consulter un médecin. Ne pas utiliser : lorsque l'irritation s'accompagne de pus (paupières collées le matin au réveil), en cas de douleur vive, de choc direct, de blessure. Consulter alors rapidement un médecin. Le port des lentilles de contact est déconseillé pendant toute la durée du traitement.
Grossesse et allaitement : En l'absence de données expérimentales et cliniques et par mesure de précaution, l'utilisation de ce médicament est à éviter pendant la grossesse.
Effets indésirables : Déclaration des effets indésirables suspectés : La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.
PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES :
Propriétés pharmacodynamiques :
En l'absence de données scientifiques, l'indication de ce médicament repose sur l'usage homéopathique traditionnel des préparations qui le composent.
DONNEES PHARMACEUTIQUES :
Liste des excipients :
Chlorure de sodium, Eau purifiée.
Précautions particulières de conservation : Conserver à l'abri de la chaleur.
Nature et contenu de l’emballage extérieur : 10 unidoses jetables de 0,4 ml en polyéthylène conditionnées par 5 dans un sachet Aluminium (étui contenant 2 barrettes de 5 unidoses, soit 2 sachets).
Instructions pour l’utilisation et la manipulation et l’élimination : Pendant l'application, éviter tout contact du bout du contenant avec le globe oculaire ou les cils. Ne pas conserver un flacon unidose après ouverture. Le flacon doit être jeté après chaque usage. En cas de traitement par un autre collyre, espacer de 15 minutes les applications.
TITULAIRE/EXPLOITANT DE L'AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE : BOIRON – 2 avenue de l’Ouest Lyonnais - 69510 Messimy - France.
PRESENTATION ET NUMERO D'IDENTIFICATION ADMINISTRATIVE : 34009 358 751 4 3 : boîte de 10 unidoses (2 barrettes de 5 unidoses sous sachet Aluminium). Médicament non soumis à prescription médicale. Non remb. Séc. Soc. Non agréé aux collectivités.
DATE D’AUTORISATION : Janv. 2002 rév. Fév. 2005.

Retour vers « nos produits »